Une catastrophe, des conséquences, des pouvoirs extraordinaires !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamui Senritsu
Commerce d'informations et musicien



MessageSujet: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   Dim 11 Mai - 1:36


Kamui Senritsu
Les rêves finissent par se réaliser. Les cauchemars sont des rêves. Fin de la discussion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Présente toi un peu ♥


Nom & Prénom : Senritsu Kamui.
Age : 19 ans.
Sexe : Masculin, hahaha.
Classe : Pulsar.
Métier : Il fait du commerce d'informations. Et est musicien à ses heures perdues.
Groupe : Deus Ex.
Pouvoir : Contrôle du son.
Contre Coup : Anomalies cardiaques et pulmonaires.
Orientation Sexuelle : Dans le doute, bisexuel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Caractère

Le problème avec Kamui, c'est qu'il est très très désagréable. C'est cette personne qui n'est jamais de bonne humeur et ça se voit bien. Il n'hésite pas à râler et dire du mal de vous en face, dans le plus parfait manque de tact et de politesse - il estime que c'est une perte de temps -. Mais en général, la majorité des personnes se voit obligée de contourner ces défauts lorsqu'ils viennent quérir ses services.
En effet, la seule raison pour laquelle les gens supportent Kamui, c'est sa capacité à récolter des informations exactes et ce, rapidement. D'un côté, il est intelligent, vif d'esprit et très retors, il trouve souvent un moyen plus ou moins détourné d'arriver à ses fins. De l'autre, son pouvoir a une utilité : il peut espionner les gens sans avoir à se rapprocher autant que d'autres humains le devraient. Il n'hésite donc pas à en abuser, dans la mesure du possible. Il est également très débrouillard et a un bon sens de l'adaptation.
Dans la vie de tous les jours, c'est quelqu'un d'assez discret, taciturne en général, qui préfère éviter la foule en raison de ses problèmes d'audition. Il ne refuse cependant pas la compagnie de ses proches, avec qui il se montre moins caractériel et exécrable. Il n'aime pas vraiment montrer son affection en public, donc il se contente de les aider indirectement, quelques menues choses de ce genre. Il se détend un peu plus quand ils sont seuls, mais toujours un peu de réticence.
En réalité, Kamui est quelqu'un qui vit dans le regret. La chute de la météorite lui a fait perdre quelque chose qui lui était très précieux et même si c'est un comportement enfantin - dont il a d'ailleurs conscience -, il ne peut s'empêcher de se méfier des autres et d'éviter de se lier avec eux. Il garde également une certaine aversion envers le monde et renie complètement la notion de destin. Ce n'est pas quelqu'un qui aime se laisser faire par les événements.
Son allégeance bascule tour à tour entre les Serenity et les yakuza : il vend des informations aux deux partis sans problème et stipule toujours qu'il n'est qu'un point de pivot neutre, il ne prend la défense d'aucun des deux groupes - malgré sa misanthropie -. En bon Deus Ex, il ne fait ça que pour ses intérêts, en l'occurrence : l'argent.
On pourra également noter qu'il reste un peu rêveur et garde un goût prononcé pour l'art sous toutes ses formes.

En résumé : Intelligent ▬ Malin ▬ Désagréable ▬ Râleur ▬ Puéril sur les bords ▬ Vulgaire ▬ Honnête ▬ Franc ▬ Manque de tact ▬ Débrouillard ▬ Adaptable ▬ Misanthrope ▬ Agoraphobe ▬ N'aime pas être seul pour autant ▬ Un peu taciturne ▬ Gourmand ▬ Fier ▬ Rancunier ▬ Jaloux ▬ Possessif ▬ Cultivé ▬ Déterminé ▬ Un peu maladroit ▬ Méfiant

Physique

Kamui est certes un connard mais avouons-le : c'est un beau connard - badumtsss -. Il a son charme à lui : décontracté mais pas dénué de ce petit quelque chose qui attire les regards, qui rend ses mouvements fluides et fascinants à observer. Il y a dans ses actions quelque chose d'unique, un détail qui donne envie de continuer à le contempler encore un peu. Il mesure 1m68, ce qui est plutôt petit pour son âge mais ce n'est pas ce qui attire les gens. Eux, ils regardent son visage aux traits fins et réguliers, sa silhouette fine et bien proportionnée. Il possède un certain charisme, voilà.
Ses cheveux sont noirs mais tirent légèrement sur le bleu, ancienne trace de la teinture qu'il s'était faite un jour pour s'amuser. Pas toujours très bien coiffés mais ce côté désordonné est apparemment plutôt apprécié. Ses yeux sont d'une jolie teinte gris-bleu, ce qui est rare chez les asiatiques et ils possèdent cet éclat, cette petite étincelle de malice provocatrice, comme s'il s'amusait constamment de quelque chose que vous ne comprenez pas. Ses traits ? Fins et réguliers, bien dessinés, une gueule d'ange. Le reste de son corps est plutôt bien proportionné, encore finement musclé malgré tout le poids qu'il a perdu à cause de sa maladie - et qu'il continue à perdre d'ailleurs -.
Et puis surtout, surtout, ce qui fait que l'on se souvient de Kamui, c'est sa voix. Sa voix, déjà très claire, a gagné en qualité depuis l'acquisition de son pouvoir. Il en entend chaque défaut, chaque craquement et il s'applique à les effacer, soigneusement. Sa voix est irréelle.
Et cela effraie les gens. On se retournait sur son passage et c'est toujours le cas aujourd'hui. On le suivait du regard, maintenant, on évite le sien. "Cet être ne devrait pas exister.", disent-ils.

Histoire

Kamui, c'était un adolescent cliché, comme dans les téléfilms. C'est ce garçon à qui tout réussissait : de bons résultats à l'école, du succès auprès de ses camarades et un talent inné pour la musique.
Pour ce qui est de son enfance, je me contenterais de dire qu'il est né un 9 juin, au soir et que ses parents étaient heureux de l'avoir. Il eut une petite soeur quelques années plus tard et malgré quelques disputes de temps en temps, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Il a manifesté assez tôt un certain talent musical : il l'a découvert un jour où il reproduit approximativement, à l'oreille, le générique de son dessin animé préféré sur le piano familial. Il acquit une partie de ses connaissances musicales tout seul, en lisant des livres sur le sujet, en cherchant sur Internet et finalement, ses parents lui permirent de prendre des cours.
Kamui, c'était celui qui avait tout. Du talent, des amis, une belle gueule. Il était un peu prétentieux, un peu arrogant mais il n'avait pas un mauvais fond et il s'intégrait toujours bien. Avant la catastrophe, il était encore au lycée, en 2e année et il avait monté son propre groupe et soyons honnêtes : ça marchait plutôt bien.
C'est là que quelque chose coince. Affligeante banalité ou non, c'est là qu'il fit connaissance avec Inari Fujikawa, sa future bassiste. Cette fille, elle avait quelque chose de différent. Un humour piquant, jamais une parole gentille, prompte à s'énerver, un peu sévère vis à vis de son comportement ... et un sourire à lui retourner les tripes. Et plutôt deux fois qu'une. Inari, c'était sa boussole, son phare. C'était elle qui le freinait dans ses impulsions, elle qui le rappelait à l'ordre. C'était lui qui lui donnait le petit coup de pouce dont elle avait besoin pour faire les choses, lui qui l'aidait à se détendre. Et vous l'avez sans doute deviné, mais ça a vraiment bien marché entre eux, ils ont filé le parfait amour pendant quelques mois.
Le genre de couple qui rend jaloux par sa complicité, sa fraîcheur, on sentait qu'il y avait quelque chose qui passait entre eux et quand ils riaient, ça donnait envie de rire avec eux. C'était un beau duo sur scène aussi, un qui savait attirer les regards avec un petit numéro comique avant de les éblouir avec leur musique.
Il avait tout pour lui.
Ce jour-là, ils devaient donner un petit concert en plein air, pour le festival culturel de leur lycée. Il faisait beau, ce jour-là. Il faisait beau, le jour où la météorite est tombée et que la Pulsation lui ravit ce à quoi il tenait le plus : Inari.
Elle n'était pas morte, non, pas tout de suite. La vie a tenu à se rendre cruelle avec lui et à jouer un peu avec lui. Tout d'abord, ils étaient très proches du point d'impact de la météorite, il fallut du temps aux médecins et aux scientifiques avant de leur autoriser à se déplacer : il y avait des morts, des blessés et surtout, des malades. Kamui eut énormément de complications : le choc de l'impact avait causé des dégâts internes et surtout, la Pulsation éveilla son pouvoir et déclencha son lent compte à rebours vers la tombe. Anomalies cardiaque et pulmonaire, rien que ça. Incurable et mortel. Une opération n'était même pas envisageable, cette zone était bien trop instable : son coeur battait de manière irrégulière et s'affolait en situation de stress, ses poumons s'oxygénaient très mal et peinaient à apporter l'air dans le sang qui circulait déjà de façon anormale à cause de la 1ere anomalie. Et le stress, il en avait : que s'était-il passé ? Qu'est-ce qu'il était arrivé aux autres ? Et surtout, qu'était-il arrivé à Inari ? Sa situation s'aggravait dès qu'il y pensait, aussi les médecins prirent la décision de le mettre sous calmants et il passa une très longue, longue période à dormir, abruti par la morphine et les médicaments.
Lorsqu'on l'autorisa enfin à se déplacer, il prit la peine d'aller voir ses proches malgré son désir pressant de revoir Inari, mais son grand état d'agitation fit que la permission fut retardée une nouvelle fois.
Ses retrouvailles avec Inari, il s'en souvient très bien. Il l'a enlacée malgré les protestations des médecins, mi-pleurant, mi-riant, incapable de dire quoi que ce soit. Il était heureux, heureux qu'elle soit vivante. Et puis ... Il a suffi de 3 mots. 3 mots et le rêve vola en éclats, il perdit tout. "Qui es-tu ?". Elle l'avait oublié. La Pulsation avait effacé sa mémoire. Après cela, ce fut le trou noir, il perdit pied. Calmants à nouveau. Inari l'avait oublié.
Tout comme lui, Inari était une Pulsar, et tout comme lui, elle fut sujet de nombreuses expériences. Ils ne pouvaient rien y faire et Kamui détesta particulièrement cette période. Cette période où on l'emmenait dans une salle fermée, hermétique et qu'on lui demandait d'exécuter certaines choses. Produire un son, toujours plus fort. A un moment, il pensa même qu'on allait se servir de lui comme une arme mais il n'en fut jamais question. A chaque pause, il allait voir Inari et essayait de l'aider à se souvenir. Et quelque part, son sourire empli de pitié, son expression désolée lui faisaient encore plus mal que si elle l'avait rejeté froidement.
Il ne pouvait pas le supporter. Quelque part en lui, il pensait qu'à ce prix-là, elle aurait mieux fait de mourir lors de l'impact, oui, il eut cette pensée horrible, inhumaine, dégoûtante qu'il aurait préféré qu'elle n'existe plus.
Elle mourut. C'était une Pulsar, après tout. Diagnostic : une maladie auto immune, une maladie dont il s'est forcé à oublier le nom. C'était simple : le corps d'Inari s'était retourné contre elle, la détruisant de l'intérieur. Et lui, idiot qu'il était, il culpabilisait. On ne tue pas quelqu'un avec une pensée. Mais il l'avait souhaitée, cette mort, il y avait pensé. Ce n'était pas de sa faute mais il s'en blâmait.
Et aujourd'hui encore, 3 ans après, Kamui continue de regretter. On peut le voir, d'ailleurs : sa personnalité s'est mélangée à celle d'Inari, comme s'il tentait de la faire revivre en reprenant ses mimiques, ses gestes. Kamui regrette mais aussi fort qu'il espère, aussi fort qu'il prie, elle ne reviendra pas. Et c'est de sa faute.

Description de votre pouvoir

Kamui Senritsu a un pouvoir tout bête : il contrôle les sons. Un pouvoir tout bête mais multi-fonctions : sachez que sa capacité primaire est d'entendre, tout simplement. Kamui a une ouïe surhumaine et ça, il ne peut rien y changer, il entend tout, trop fort, tout le temps. Il est donc extrêmement vulnérable aux bruits forts et dans une ville aussi peuplée qu'Osaka, ce n'est pas le plus pratique. Il peut également altérer les sons, c'est-à-dire de changer leur volume ou leur fréquence. Bien entendu, plus la modification est éloignée du résultat, plus cela a d'effets secondaires. C'est donc un pouvoir extrêmement destructeur. Cependant, les contrecoups sont au moins à l'égal de la puissance apportée : déjà, Kamui ne dort pas ou très peu. ll lui est tout simplement impossible de s'assoupir lorsque sa propre respiration le dérange - il finit toujours par s'écrouler de fatigue -. Il doit également éviter le plus possible de se retrouver au milieu d'une foule : trop de sons à gérer en même temps le rendent fou et il fait des crises d'angoisse assez spectaculaires.
Mais sa véritable épée de Damoclès, c'est sa maladie. Pour mieux comprendre, petit cours de physique et de biologie : le son est une onde, une vibration qui se propage dans la matière et ce, dans toutes les directions. Bien entendu, il sera perçu plus fort dans la direction dans laquelle il est émis. De la même façon, la pulsation du coeur, qui maintient le corps en vie, est régie par des impulsions musculaires régulières. Et bien, lorsque Kamui amplifie un son, la vibration amplifiée se propage également dans son corps et se répercute sur son anomalie cardiaque : les battements déjà erratiques de son coeur s'affolent et bien souvent, il fait un malaise ou pire, une crise cardiaque.

Et derrière l'écran ♥ ?


Prénom/Pseudo : Bubble, pour vous servir.
Age : 8479875654879764897 ans.
Pays : Là où y a la Tour Eiffel et un flan pour président ♥
DC : Haha. Non.
Comment avez-vous connu le forum ? : C'est beau de naviguer par parto ♥
Code : Validé par Yuki Muketsu
Une remarque ? : Les pizzas détrôneront les bananes, déjà, hein. D: Et ensuite, y a pas de système de fiches de relations ici ? owo



Dernière édition par Kamui Senritsu le Dim 11 Mai - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Muketsu
Chef des Serenity



MessageSujet: Re: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   Dim 11 Mai - 9:10

Ta fiche est-elle finie ? Si non, précise dans le titre qu'elle est en cours et si elle est terminée précise le également dans le titre Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://pulsation.forumactif.fr
Kamui Senritsu
Commerce d'informations et musicien



MessageSujet: Re: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   Dim 11 Mai - 21:36

Voilà, j'ai terminé de corriger les quelques fautes qui restaient. \o/
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Muketsu
Chef des Serenity



MessageSujet: Re: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   Lun 12 Mai - 6:05

D'accord nous nous chargeons de la corriger le plus vite possible Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pulsation.forumactif.fr
Yuki Muketsu
Chef des Serenity



MessageSujet: Re: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   Dim 18 Mai - 9:08

Je te valide Smile Bienvenue chez les Deus Ex !
Je t'invite maintenant à recenser ton vava et à faire une demande de rp Smile
A bientôt ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://pulsation.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kamui ▬ And he dreamed of paradise [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Makes me wonder if the sky's still blue to paradise... (Terminé)
» Kagura Kamui [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pulsation :: Administration et personnages :: Fiches de présentation et prédéfinis :: Fiches validées-
Sauter vers: